Cette première section présente les opinions des acheteurs de logements – tant les accédants à la propriété que les acheteurs déjà propriétaires – sur le processus d’achat et la propriété.

Les accédants à la propriété représentent 9 % des répondants de cette année, et les acheteurs déjà propriétaires, 7 %. Pour en savoir plus, regardez la vidéo ci-dessous.

Nous avons les données, et vous aussi maintenant.

Téléchargez la brochure/l’infographie sur les acheteurs.

Obtenir toutes les données

Caractéristiques démographiques

Accédants à la propriété

  • 49 % des accédants à la propriété appartiennent à la génération Y (25 à 34 ans).
  • 40 % sont mariés.
  • 80 % travaillent à temps plein.
  • 61 % achètent une maison individuelle.
  • 26 % ont un revenu de ménage se situant entre 60 000 $ et 90 000 $.
  • 22 % sont de nouveaux arrivants.

Acheteurs déjà propriétaires

  • 31 % des acheteurs déjà propriétaires appartiennent à la génération X (35 à 44 ans).
  • 59 % sont mariés.
  • 65 % travaillent à temps plein; 7 % sont travailleurs autonomes.
  • 71 % achètent une maison individuelle.
  • 27 % ont un revenu de ménage de 125 000 $ ou plus.
  • 17 % sont de nouveaux arrivants.

achat d’un logement

  • Principales raisons pour lesquelles les accédants à la propriété ont acheté un logement : ils souhaitaient faire l’acquisition d’une première habitation et ils avaient l’impression d’en avoir les moyens.
  • Principales raisons pour lesquelles les acheteurs déjà propriétaires ont acheté un logement : ils avaient prévu l’achat depuis un certain temps et les taux d’intérêt étaient faibles.
  • Plus du tiers des acheteurs de logements ressentaient de l’inquiétude ou de l’incertitude par rapport à l’achat d’une habitation, pour différentes raisons : coûts imprévus, peur de payer trop cher, difficulté de trouver la bonne habitation.
  • Pour la quatrième enquête de suite, l’inquiétude ou l’incertitude entourant l’achat d’une habitation a encore une fois diminué : 37 % des acheteurs en ont parlé cette année, contre 40 % en 2017, 43 % en 2016 et 51 % en 2015.
  • Le facteur le plus important pris en considération dans l’achat d’une habitation cette année était le prix/l’abordabilité (pour 50 % des accédants à la propriété et 57 % des acheteurs déjà propriétaires).

recherche de renseignements sur les prêts hypothécaires

  • La méthode la plus populaire est la recherche en ligne, mais le quart des acheteurs n’ont eu recours qu’à des sources hors ligne.
  • La plupart utilisent un ordinateur pour consulter de l’information sur les prêts hypothécaires.
  • Les principales actions faites en ligne sont l’utilisation d’un calculateur hypothécaire et la comparaison des taux d’intérêt.
  • Les sites Web les plus utilisés pour recueillir des renseignements sur les prêts hypothécaires sont, de loin, ceux des prêteurs.
  • Environ la moitié des acheteurs seraient à l’aise d’utiliser davantage la technologie pour organiser leur prochaine transaction hypothécaire; cependant, les interactions en personne sont toujours considérées comme importantes.
  • Tandis que 8 emprunteurs sur 10 ont utilisé un calculateur ou comparé les taux d’intérêt en ligne, ils ont été beaucoup moins nombreux à faire une auto-évaluation financière (51 % pour les accédants à la propriété et 40 % pour les acheteurs déjà propriétaires), une préqualification en ligne (39 % pour les accédants à la propriété et 26 % pour les acheteurs déjà propriétaires) ou une demande de préapprobation (34 % pour les accédants à la propriété et 32 % pour les acheteurs déjà propriétaires).
  • Malgré le niveau élevé d’aisance avec les technologies, lorsqu’il est question de négocier ou de conclure un prêt hypothécaire, plus de 6 acheteurs sur 10 estiment que les discussions en personne sont importantes.
  • Les agents immobiliers offrent l’aide la plus précieuse pendant le processus décisionnel d’achat et sont la principale source de recommandations des courtiers. Pour les prêteurs, ce sont plutôt les membres de la famille qui sont la principale source de recommandations.
  • En moyenne, les accédants à la propriété communiquent avec 2,1 courtiers et 3,1 prêteurs, alors que les acheteurs déjà propriétaires communiquent avec 1,5 courtier et 2,3 prêteurs.

expérience avec le courtier en prêts hypothécaires

  • La proportion des acheteurs qui font affaire avec un courtier a diminué entre mars 2017 et mars 2018.
  • La majorité des acheteurs trouvent leur courtier grâce à une recommandation.
  • Principales raisons pour lesquelles les acheteurs ont recours à un courtier : obtenir le taux le plus bas ou les meilleures modalités, conseils et recommandations reçus, commodité et économie de temps.
  • Les accédants à la propriété auraient aimé avoir plus d’information sur les frais liés au prêt hypothécaire ou à l’achat d’une habitation et les frais de clôture.
  • Les acheteurs déjà propriétaires auraient aimé avoir plus d’information sur les frais de clôture et les différents types de prêts hypothécaires.
  • Près des trois quarts des acheteurs de logements étaient satisfaits de leur courtier.

expérience avec le prêteur hypothécaire

  • La fidélité aux prêteurs a augmenté considérablement chez les acheteurs déjà propriétaires, mais a diminué légèrement chez les accédants à la propriété entre mars 2017 et mars 2018.
  • Quand on leur a demandé comment ils avaient trouvé leur prêteur, près de la moitié des acheteurs ont indiqué qu’il s’agissait de leur institution de crédit principale.
  • Principale raison pour laquelle les acheteurs n’ont pas changé de prêteur (outre un meilleur taux d’intérêt) : commodité et économie de temps. Principale raison pour laquelle ils ont changé de prêteur : obtention de meilleures modalités.
  • Les acheteurs qui ont recours à un prêteur auraient aimé avoir plus d’information sur les frais liés au prêt hypothécaire ou à l’achat d’une habitation.
  • 65 % des accédants à la propriété et 79 % des acheteurs déjà propriétaires se sont dits satisfaits de leur prêteur hypothécaire.

mesures prises avant l’achat

  • Seulement environ 50 % des acheteurs de logements ont dit que leur conseiller en prêts hypothécaires avait mentionné des coûts imprévus.
  • Le quart des acheteurs ont engagé des dépenses imprévues, comme des honoraires d’avocat, des rajustements et des réparations immédiates.
  • Les accédants à la propriété reçoivent plus de conseils concernant la mise de fonds que les acheteurs déjà propriétaires (52 % contre 36 %).
  • L’épargne en dehors d’un REER est la source principale de la mise de fonds pour les accédants à la propriété, tandis que pour les acheteurs déjà propriétaires, c’est l’avoir provenant d’une habitation antérieure.
  • 37 % des accédants à la propriété et 28 % des acheteurs déjà propriétaires n’ont pas obtenu d’évaluation.

caractéristiques du prêt hypothécaire et coût de l’habitation

  • 85 % des accédants à la propriété ont payé le prix maximal qu’ils pouvaient se permettre pour leur habitation, contre 68 % des acheteurs déjà propriétaires.
  • 43 % des acheteurs ont payé plus que prévu.
  • 47 % des emprunteurs hypothécaires ont fixé leurs paiements hypothécaires au-dessus du minimum exigé (36 % pour les accédants à la propriété).
  • La plupart des acheteurs de logements ont obtenu seulement un prêt hypothécaire, avec un taux d’intérêt fixe, une période de renouvellement de cinq ans et une période d’amortissement de 25 ans.
  • 19 % des accédants à la propriété ont obtenu une marge de crédit hypothécaire seulement ou un prêt hypothécaire assorti d’une marge pour financer leur achat (contre 25 % des acheteurs déjà propriétaires).
  • La hausse des taux d’intérêt et l’admissibilité aux prêts hypothécaires étaient des sources d’inquiétude pour plus du tiers des accédants à la propriété.
  • Le tiers des acheteurs de logements n’ont pas de budget mensuel.
  • Environ 40 % des acheteurs n’ont pas prévu de coussin pour les imprévus dans leur budget mensuel. Parmi ceux qui l’ont fait, au moins 50 % (64 % pour les accédants à la propriété et 50 % pour les acheteurs déjà propriétaires) ont prévu 300 $ ou moins par mois.
  • Près des trois quarts des accédants à la propriété et 61 % des acheteurs déjà propriétaires sont en train de rénover ou prévoient rénover dans les cinq prochaines années.
  • 40 % des accédants à la propriété et 29 % des acheteurs déjà propriétaires n’étaient pas au courant des dernières règles d’admissibilité aux prêts hypothécaires.

confiance, compréhension du processus de prêt hypothécaire et comportements liés à la gestion du prêt

  • 62 % des accédants à la propriété et 70 % des acheteurs déjà propriétaires croient que leur habitation prendra de la valeur dans les douze prochains mois.
  • 65 % des accédants à la propriété et 79 % des acheteurs déjà propriétaires se sentent généralement à l’aise avec leur dette hypothécaire actuelle.
  • 60 % des accédants à la propriété et 69 % des acheteurs déjà propriétaires ont indiqué qu’en cas de difficultés financières, ils auraient suffisamment d’autres avoirs (placements, autres biens, etc.) pour subvenir à leurs besoins.
  • 74 % des accédants à la propriété et 89 % des acheteurs déjà propriétaires estiment que l’achat d’une propriété est un bon placement à long terme.
  • 68 % des accédants à la propriété et 73 % des acheteurs déjà propriétaires ressentaient un attachement émotionnel à leur habitation.
Date de publication : 18 octobre 2018