En tant que gestionnaire de logements sociaux, vous devez trouver un équilibre entre le besoin de garder votre immeuble aussi occupé que possible et la nécessité de vous assurer que les occupants potentiels respecteront la convention de location ou d’occupation, le bâtiment et les autres résidents.

À moins que vous ne deviez choisir la personne suivante sur une liste d’attente, vous devez examiner attentivement le dossier de chaque demandeur – un mauvais choix pourrait entraîner des coûts pour votre organisme en raison de dommages ou de différends et causer beaucoup de soucis à vos résidents.

S’il est légal dans votre province ou territoire d’exiger le dernier mois de loyer en dépôt ou un cosignataire en cas de doute sur la viabilité financière du demandeur, il peut être bon de le faire.

Date de publication : 31 mars 2018