Certains fournisseurs de logements, surtout dans les grandes villes, se fondent sur une liste d’attente centralisée de demandeurs, dont l’admissibilité à un logement subventionné aux termes d’une entente provinciale/territoriale peut même être préapprouvée.

D’autres fournisseurs de logements, principalement de petits fournisseurs et ceux qui desservent de petites villes et des collectivités rurales, peuvent tenir leur propre liste d’attente de demandeurs.

Annonce pour l’obtention de demandes

Si votre organisme ne dispose pas d’une liste d’attente, vous pouvez avoir à publier une annonce pour obtenir des demandes.

Plus votre annonce est efficace, plus vous pourrez trouver rapidement des demandeurs convenables et louer le logement.

Si votre organisme a des logements inoccupés pour lesquels les locataires ne reçoivent aucune subvention et doivent payer la totalité du loyer, il est indispensable que vous sachiez comment annoncer efficacement ces unités.

Même les petites coopératives subventionnées peuvent publier des annonces si elles cherchent un membre ayant des compétences ou des connaissances particulières. Cela peut être une occasion d’attirer une diversité de demandeurs.

Selon les modalités particulières concernant la location ou l’adhésion et les lois provinciales/territoriales, vous aurez généralement un préavis d’au moins 60 jours du départ d’un locataire. C’est plus que suffisant pour faire paraître des annonces, notamment dans les journaux et sur des sites Web locaux.

En supposant que le logement est en bon état et qu’il a été nettoyé soigneusement, vous devrez créer une annonce attrayante qui attirera des demandeurs qualifiés.

Date de publication : 31 mars 2018