La gestion efficace des logements inoccupés est essentielle à la viabilité d’un ensemble de logements sans but lucratif.

Si les logements vacants demeurent inoccupés et que les produits tirés des loyers diminuent globalement, la direction pourrait être incapable de respecter ses obligations financières et/ou d’entretenir l’immeuble selon une norme acceptable.

Le préavis qu’un résident doit donner avant de quitter son logement varie d’une province et d’un territoire à l’autre, et selon qu’il s’agit d’un ensemble locatif sans but lucratif ou d’une coopérative.

Date de publication : 31 mars 2018