En planifiant bien votre emprunt hypothécaire, vous économiserez et saurez mieux faire face à d’éventuels problèmes financiers.

Empruntez moins que le maximum possible

Les conseillers en prêts hypothécaires utilisent deux règles pour décider du montant qu’ils vous prêteront :

  • Vos frais de logement ne devraient pas dépasser 32 % de votre revenu brut. Les frais de logement comprennent les paiements hypothécaires (capital et intérêts), l’impôt foncier, les frais de chauffage et la moitié des charges de copropriété. Établissez les frais mensuels liés à l’habitation que vous avez les moyens de payer. Calculez votre rapport d’amortissement brut de la dette.
  • Votre dette totale (prêt hypothécaire, prêt automobile et cartes de crédit) ne devrait pas dépasser 40 % de votre revenu brut.
    Établissez le montant maximal de dettes que vous pouvez payer chaque mois. Calculez votre rapport d’amortissement total de la dette.

Il peut être risqué d’emprunter ce montant maximal. Si vos revenus diminuent, si vos dépenses augmentent ou si les taux d’intérêt grimpent, vous pourriez avoir de la difficulté à faire vos paiements. Réduisez le montant de votre prêt hypothécaire pour pouvoir assumer vos frais de logement.

Estimez le prêt hypothécaire maximum qui vous convient à l’aide de notre calculateur de la capacité d’emprunt hypothécaire.

Calculez le montant et la fréquence de vos paiements hypothécaires à l’aide de notre calculateur des paiements hypothécaires.

Comparez vos revenus avec vos dépenses et voyez quel type de prêt hypothécaire correspond à votre budget avec notre calculateur budgétaire d’un ménage propriétaire-occupant.

Pensez à l’incidence d’une hausse des taux d’intérêt sur vos paiements

Une hausse des taux d’intérêt fera augmenter vos paiements mensuels. Par exemple, si les taux d’intérêt passent de 5 à 7 %, le renouvellement d’un prêt hypothécaire de 250 000 $ coûtera 300 $ de plus par mois.

Remboursez votre prêt hypothécaire plus rapidement

Essayez de rembourser davantage chaque mois :

  • Augmentez le montant de vos versements réguliers. Par exemple, payez 675 $ au lieu de 652 $.
  • Effectuez un remboursement forfaitaire de capital. Un versement supplémentaire de 1 000 $ ici et là peut faire une énorme différence.
  • Effectuez des paiements accélérés. Au lieu de faire deux versements par mois (24 par année), faites vos paiements toutes les deux semaines (26 par année).
  • Parlez à votre conseiller en prêts hypothécaires pour connaître d’autres options.

En payant plus dès maintenant, vous économiserez à long terme et vous vous constituerez un coussin financier.

Demandez de l’aide aussitôt qu’il vous est impossible d’effectuer vos paiements

Votre prêteur peut vous aider à faire face à des difficultés financières. Informez-le sans délai.

Date de publication : 31 mars 2018