Contenu multimédia disponible

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a publié aujourd’hui les résultats de son Enquête annuelle auprès des emprunteurs hypothécaires. Menée depuis 1999, cette enquête – la plus importante du genre au Canada – fournit de l’information sur les comportements, les attitudes et les attentes des Canadiens au moment de contracter, de renouveler ou de refinancer un prêt hypothécaire.

En avril 2018, la SCHL a sondé en ligne 4 000 emprunteurs hypothécaires récents. Tous étaient les principaux décideurs dans leur ménage et avaient réalisé une transaction hypothécaire dans les 12 mois précédents. Les résultats montrent que 68 % ont renouvelé leur prêt, 15 % ont obtenu un prêt de refinancement et 16 % (9 % d’accédants à la propriété et 7 % d’acheteurs déjà propriétaires) ont contracté un prêt pour l’achat d’une habitation. Les résultats globaux ont été pondérés afin de refléter la proportion réelle de ménages dans chaque région.

VideoTranscript

Premier Plan : Carla Staresina, vice-président, gestion des rélations - client

Fond : Bibliothèque, étagères bibliothèque

Carla Staresina : « Le processus de recherche pour un prêt hypothécaire peut être une expérience assez ardue, alors plus il y a d’information disponible, mieux sera votre expérience. Nous avons élargi notre sondage afin d’offrir davantage de renseignements sur ce que les Canadiens désirent lorsqu’ils sont à la recherche d’un prêt hypothécaire et sur leur façon de procéder. Nous avons maintenant plus de données pertinentes sur certains groupes, tels que les milléniaux et les accédants à la propriété. Ultimement, nous espérons aider les Canadiens à tirer le maximum de leur expérience de magasinage d’un prêt hypothécaire. »

Faits saillants de l’enquête :

  • Lorsque d’autres facteurs étaient pris en compte, comme le type de quartier, la proximité du travail et l’état général du logement, les accédants à la propriété étaient presque deux fois plus nombreux à déclarer que le prix ou l’abordabilité était le facteur le plus important au moment d’acheter un logement.
  • Même si l’incertitude ressentie au moment d’acheter une propriété a diminué de façon constante au cours des quatre derniers trimestres, plus du tiers (37 %) des acheteurs se déclaraient encore inquiets ou incertains pendant ce processus. L’abordabilité était la principale préoccupation, puisque plus de 50 % des acheteurs inquiets ont déclaré craindre de payer trop cher pour leur logement. Près du tiers des acheteurs inquiets craignaient une hausse des taux d’intérêt ou un resserrement des règles d’admissibilité au crédit hypothécaire.
  • Quatre-vingt-cinq pour cent des accédants à la propriété ont payé le prix maximal qu’ils pouvaient se permettre pour leur habitation. Toutefois, une majorité d’entre eux (76 %) sont convaincus qu’ils seront en mesure de respecter leurs obligations hypothécaires.
  • Soixante pour cent des accédants à la propriété et 69 % des acheteurs déjà propriétaires ont indiqué qu’en cas de difficultés financières, ils auraient suffisamment d’avoirs (placements, autres biens, etc.) pour subvenir à leurs besoins.
  • Environ 50 % des acheteurs ont déclaré qu’ils seraient à l’aise d’avoir davantage recours à la technologie pour organiser leur prochaine transaction hypothécaire. Cela dit, la majorité d’entre eux considèrent toujours qu’il est important de rencontrer un professionnel du secteur hypothécaire en personne au moment de négocier et de conclure un prêt hypothécaire.
  • Un peu plus de la moitié (52 %) des acheteurs connaissaient les dernières règles d’admissibilité au crédit hypothécaire. Parmi les accédants à la propriété, environ un sur cinq a indiqué que les nouvelles règles hypothécaires avaient eu une incidence sur sa décision d’achat. La plupart de ces accédants à la propriété ont décidé de réduire leurs dépenses non essentielles, d’acheter une habitation plus petite ou d’utiliser leur épargne pour augmenter leur mise de fonds.
  • Les emprunteurs demeurent confiants dans leurs décisions entourant l’achat d’une maison et le financement hypothécaire. En effet, 80 % des acheteurs estiment que l’achat d’une propriété reste un bon placement à long terme et 66 % croient que la valeur de leur habitation va augmenter au cours des 12 prochains mois.
  • Bien que les acheteurs soient généralement satisfaits de conseils qu’ils reçoivent de leur professionnel du secteur hypothécaire, ils souhaiteraient recevoir plus de renseignements sur les taux d’intérêt, les types de prêts hypothécaires à leur portée, les stratégies hypothécaires applicables immédiatement et à long terme, les frais liés à un prêt hypothécaire ou à l’achat d’une propriété et les outils pour gérer leur prêt hypothécaire.
  • Plus du cinquième (22 %) des accédants à la propriété étaient de nouveaux arrivants au Canada. Presque 50 % des accédants à la propriété étaient des milléniaux (25-34 ans), comparativement à 60 % en 2017.

D’autres résultats sont disponibles sur notre page de l’Enquête 2018 auprès des emprunteurs hypothécaires.

La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu’autorité en matière d’habitation au Canada, elle contribue à la stabilité du marché de l’habitation et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l’habitation. La SCHL exerce ses activités en s’appuyant sur trois principes fondamentaux : gestion prudente des risques, solide gouvernance d’entreprise et transparence.

Pour en savoir plus, suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Citation :

« Le processus de recherche pour un prêt hypothécaire peut être une expérience assez ardue, alors plus il y a d’information à votre disponibilité, mieux sera votre expérience. Nous avons élargi notre sondage afin d’offrir davantage de renseignements sur ce que les Canadiens désirent lorsqu’ils sont à la recherche d’un prêt hypothécaire et sur leur façon de procéder. Nous avons maintenant plus de données pertinentes sur certains groupes, tels que les milléniaux et les accédants à la propriété. Ultimement, nous espérons aider les Canadiens à tirer le maximum de leur expérience de magasinage d’un prêt hypothécaire. »
— Carla Staresina, Vice-présidente, Gestion des relations avec les clients, Société canadienne d’hypothèques et de logement

Contenu multimédia de la SCHL disponible pour ce communiqué :

  • Carla Staresina Vidéoclip – Français (25.6 Mo)
  • Photo de – Carla Staresina (1.79 Mo)
TÉLÉCHARGER

(ZIP - 26.9. MO)