Après avoir évolué à la baisse récemment, la tendance nationale des mises en chantier d’habitations est restée stable en janvier et au-dessus de la moyenne historique. La tendance est demeurée à la baisse du côté des maisons individuelles en janvier, mais elle a été compensée par une légère augmentation de la tendance des mises en chantier de logements collectifs dans les centres urbains.

La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 208 131 en janvier 2019, comparativement à 207 171 le mois précédent, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

Le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations au Canada, toutes régions confondues, se situait à 207 968 en janvier, en baisse par rapport à celui de 213 630 enregistré en décembre. Dans les centres urbains, ce nombre a diminué de 2,1 % en janvier, pour s’établir à 190 912. Il a augmenté de 0,7 % dans la catégorie des logements collectifs et baissé de 10,4 % dans celle des maisons individuelles, pour se chiffrer respectivement à 146 353 et à 44 559.

Dans les régions rurales, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations est estimé à 17 056.


Date de publication : 8 février 2019