Depuis un certain temps, le Canada éprouve de réels besoins en matière de financement du logement abordable. Cette situation vise à la fois la construction de nouveaux logements et la préservation ou réparation des logements existants. C’est ainsi que des approches novatrices de financement ont fait leur apparition. Certaines sont entièrement nouvelles, alors que d’autres utilisent des approches traditionnelles de façon créative.

La SCHL a publié un nouveau rapport qui décrit 10 de ces approches novatrices. En plus de présenter les approches, le rapport donne des exemples de mises en œuvre dans un contexte principalement canadien.

Voici un aperçu de 3 de ces approches :

Initiatives de financement social

Cela comprend l’émission d’obligations au profit du logement abordable (comme les obligations à impact social). Pour les organismes sans but lucratif, la collecte de fonds par l’émission d’obligations, plutôt que l’obtention de prêts auprès des banques ou des gouvernements, peut procurer une certaine indépendance.

Toutefois, l’émission d’obligations exige une certaine expertise. Il faut tenir compte des coûts initiaux nécessaires pour établir un bon pointage de crédit, attirer des investisseurs et autres activités. C’est pourquoi l’émission d’obligations se prête davantage aux coalitions d’organismes sans but lucratif.

Sollicitation de dons

Le volet novateur de cette option ne réside pas tant dans les types de donateurs, qui peuvent quand même être des groupes confessionnels ou de riches philanthropes, entre autres, mais plutôt dans la façon dont les dons sont sollicités. Le financement participatif a beaucoup progressé au cours des dernières années. Les plateformes Web de financement participatif permettent aux organismes d’atteindre facilement un vaste bassin de donateurs potentiels.

Fiducies foncières communautaires

Les fiducies foncières permettent de soustraire des terrains au marché spéculatif et de les conserver à des fins jugées souhaitables par la collectivité. Ces fiducies louent les terrains au lieu de les vendre. Les immeubles appartiennent aux propriétaires, mais pas les terrains sur lesquels ils sont bâtis. L’objectif : le terrain demeure disponible pour la création de logements abordables destinés à des personnes à revenu modeste ou faible.

Les approches de financement novatrices comme celles-ci sont efficaces à deux niveaux :

  • pour permettre à un ensemble en particulier de voir le jour;
  • pour contribuer à la production de plusieurs ensembles en créant une source de financement qui s’applique à plus d’un ensemble.

Ce nouveau rapport décrit comment des approches de financement novatrices peuvent être utiles dans trois contextes :

  • améliorer l’accès aux logements abordables;
  • construire de nouveaux logements sociaux;
  • maintenir ou réparer des logements existants.

Découvrez du contenu connexe en utilisant les mots-clés suivants :

Date de publication : 17 janvier 2019