Le rythme rapide de la technologie ne montre aucun signe de ralentissement. Dans l’ensemble, les emprunteurs hypothécaires semblent être à l’aise d’utiliser les ressources en ligne. L’utilisation des médias sociaux ne cesse de croître parmi les acheteurs déjà propriétaires et ceux qui renouvellent leur prêt ou obtiennent un prêt de refinancent. Elle demeure stable chez les accédants à la propriété.

Bien que les emprunteurs hypothécaires arrivent à suivre le rythme, on remarque des comportements intéressants de leur part lorsqu’ils cherchent de l’information pendant le processus d’obtention d’un prêt hypothécaire.

Voici, tiré de l’Enquête auprès des emprunteurs hypothécaires de 2018, ce que vous devez savoir sur l’emploi de la technologie par les emprunteurs hypothécaires.

Acheteurs de logements

Chez les acheteurs de logements, la recherche en ligne est la méthode la plus populaire. La plupart ont utilisé un ordinateur pour s’informer en ligne sur les prêts hypothécaires. Ils ont principalement utilisé un calculateur hypothécaire et comparé des taux d’intérêt.

Les principaux sites Web utilisés pour trouver des renseignements sur les prêts hypothécaires sont, de loin, ceux des prêteurs.

Malgré leur niveau élevé d’aisance avec les technologies, plus de 6 acheteurs sur 10 jugent les discussions en personne importantes lors de la négociation et de la clôture de leur prêt. Environ la moitié des acheteurs seraient à l’aise d’utiliser davantage de technologies pour organiser leur prochaine transaction hypothécaire. Cependant, les interactions en personne sont toujours considérées comme importantes.

Même si environ 8 acheteurs de logements sur 10 ont utilisé un calculateur ou comparé les taux d’intérêt en ligne, ils ont été beaucoup moins nombreux à utiliser cette technologie pour :

  • faire une auto-évaluation financière (accédants à la propriété 51 % et acheteurs déjà propriétaires 40 %)
  • demander une préqualification (accédants à la propriété 39 % et acheteurs déjà propriétaires 26 %)
  • demander une approbation préalable (accédants à la propriété 34 % et acheteurs déjà propriétaires 32 %)

Fait à noter, le quart des acheteurs ont fait seulement des recherches hors ligne.

Emprunteurs ayant renouvelé leur prêt

Chez les emprunteurs ayant renouvelé leur prêt, la recherche en ligne est la méthode la plus populaire. Tout de même, le quart n’ont fait que des recherches hors ligne. La plupart se sont servis d’un ordinateur pour s’informer en ligne sur les prêts hypothécaires. Ils ont principalement utilisé un calculateur hypothécaire et comparé des taux d’intérêt.

Les principaux sites Web utilisés pour trouver des renseignements sur les prêts hypothécaires sont, de loin, ceux des prêteurs.

Environ la moitié ont indiqué qu’ils seraient à l’aise d’utiliser davantage la technologie pour organiser leur prochaine transaction hypothécaire. Cependant, les interactions en personne sont toujours considérées comme importantes.

Toutefois, le quart des emprunteurs ayant renouvelé leur prêt ont fait seulement des recherches hors ligne.

Emprunteurs ayant obtenu un prêt de refinancement

De tous les emprunteurs hypothécaires, ceux ayant obtenu un prêt de refinancement sont les plus susceptibles de ne faire que des recherches hors ligne (34 %). La plupart se sont servis d’un ordinateur pour s’informer sur les prêts hypothécaires. Ils ont principalement utilisé un calculateur hypothécaire et comparé des taux d’intérêt.

Environ la moitié ont indiqué qu’ils seraient à l’aise d’utiliser davantage la technologie pour organiser leur prochaine transaction hypothécaire. Cependant, les interactions en personne sont toujours considérées comme importantes.

Réunir les conclusions

La recherche en ligne demeure la méthode la plus populaire pour s’informer sur les prêts hypothécaires. Les ressources hors ligne ne sont toutefois pas à négliger. En effet, environ 1 emprunteur hypothécaire sur 5 s’informe encore de cette façon.

Les efforts se multiplient pour faciliter la navigation sur le Web au moyen d’appareils mobiles et de nombreuses compagnies investissent dans les applications mobiles. Toutefois, la vaste majorité des acheteurs de logements se servent principalement d’un ordinateur pour trouver de l’information.

Les conseillers en prêts hypothécaires doivent savoir naviguer dans leur site Web. Les emprunteurs consultent diverses sources en ligne. Il est donc important que votre site Web soit le premier auquel ils pensent.

Les conseillers ont avantage à mettre leurs calculateurs et leurs taux d’intérêt bien en évidence sur leur site Web. La SCHL propose aussi des calculateurs auxquels les acheteurs peuvent accéder en ligne.

Les gens sont de plus en plus à l’aise avec l’utilisation de la technologie pour les transactions financières. Les conseillers hypothécaires doivent donc ajouter de la valeur au-delà de ce que la technologie peut offrir. Ils doivent établir de solides relations avec les clients. Une bonne écoute et des conseils judicieux liés au crédit hypothécaire et à l’achat d’une habitation sont aussi des atouts.



Découvrez du contenu connexe en utilisant les mots-clés suivants :

Date de publication : 14 décembre 2018