La SCHL a récemment commandé une étude portant sur l’aide sociale dans sept administrations, dont le Canada. L’objectif était de mieux comprendre deux choses :

  1. les caractéristiques des programmes de soutien au revenu (aide sociale) et des allocations pour le logement;
  2. les façons dont ces programmes et allocations sont mis en application au Canada et dans les autres pays visés par l’étude.

Ces six autres pays étaient :

  • Australie
  • Finlande
  • Irlande
  • Pays-Bas
  • Royaume-Uni
  • États-Unis (l’état de New York, plus précisément)

Questions posées

L'étude a tenté de répondre aux questions suivantes :

  • Quelles sont les allocations de soutien au revenu de base dans chaque administration?
  • Comment sont-elles liées aux allocations pour le logement?
  • Comment les taux d’aide assujettie au revenu sont-ils établis? Sont-ils établis en complément des allocations pour le logement?
  • Les allocations pour le logement diffèrent-elles selon le lieu de résidence? Soit, selon le type de marché, l’emplacement du marché et les frais de logement?
  • Où se situent les allocations d’aide sociale et les allocations pour le logement par rapport aux trois mesures objectives (salaire minimum, mesure de faible revenu et loyer moyen du marché)?

Résultats

La plupart des administrations accordent deux allocations distinctes dans le cadre de leurs programmes d’aide sociale. La première est une allocation pour le logement et la deuxième une allocation de base qui vise les autres éléments qui entrent dans le coût de la vie. Toutefois, la méthode de paiement des allocations d’aide sociale et des allocations pour le logement et le niveau de soutien offert varient considérablement. Il en est ainsi au Canada et dans les autres pays.

Néanmoins, quelques tendances ont été observées :

  1. tendance vers la simplification des allocations d’aide sociale en vue d’offrir une allocation unique qui englobe tous les besoins des ménages. Les administrations en sont encore aux premières étapes de mise en œuvre de cette approche;
  2. recours à des mécanismes d’assistance généralement offerts aux résidents à faible revenu. Exemples : programmes de revenu annuel garanti et allocations pour le logement indépendantes des programmes d’aide sociale.


Date de publication : 31 août 2018