L’achat d’une habitation est un engagement financier majeur pour la majorité des Canadiens. Pas étonnant, donc, que l’abordabilité du logement figure parmi les plus grandes préoccupations des acheteurs. En fait, selon l’Enquête 2018 auprès des emprunteurs hypothécaires, le prix ou l’abordabilité est le premier facteur pris en compte dans un projet d’achat.

Voici un résumé de ce que vous devez savoir sur les propriétaires de logements et l’abordabilité, selon l’Enquête 2018 auprès des emprunteurs hypothécaires.

Avant l’achat

En réalisant notre enquête, nous avons découvert que 23 % des locataires actuels louaient à défaut d’avoir les moyens d’acheter.

Les coûts préoccupaient les accédants à la propriété. Parmi les répondants qui achetaient leur première habitation, 58 % s’inquiétaient ou s’interrogeaient au sujet des coûts imprévus. Près de 1 sur 5 (19 %) étaient pris dans une guerre de surenchère. Ces coûts supplémentaires peuvent accroître le stress et les pressions financières durant le processus d’achat.

Coût de la possession d’une habitation

Selon l’enquête, 85 % des accédants à la propriété et 68 % des acheteurs déjà propriétaires ont payé le prix maximal qu’ils pouvaient se permettre pour leur habitation. Environ 1 acheteur sur 5 a même dit avoir payé plus cher que prévu. Et près de la moitié (49 %) ont versé une mise de fonds inférieure à 20 % parce qu’ils ne pouvaient pas payer plus.

Le quart des acheteurs de logements ont dû payer des coûts imprévus dans leur processus d’achat. En outre, environ 1 sur 5 ont indiqué que leur niveau d’endettement était plus élevé que prévu.

Une bonne planification et un budget bien pensé peuvent faire toute la différence quand on achète un logement et devient propriétaire. Mais selon l’enquête, seulement 76 % des accédants et 62 % des acheteurs déjà propriétaires avaient un budget mensuel. En outre, un pourcentage encore moins grand avaient un coussin pour les dépenses mensuelles imprévues (64 % des accédants et 59 % des acheteurs déjà propriétaires).

Au sujet des coûts

Malgré leurs préoccupations, 71 % des acheteurs de logements étaient à l’aise avec leur dette actuelle. Même que, selon 64 % d’entre eux, ils avaient la possibilité d’utiliser d’autres actifs pour répondre à leurs besoins en cas de problèmes financiers. De plus, 81 % des acheteurs avaient confiance en leur capacité de faire leurs paiements hypothécaires à venir.

Enfin, 76 % des propriétaires estimaient avoir les outils et les renseignements nécessaires pour gérer leur prêt hypothécaire et leur dette. Par contre, 31 % des emprunteurs hypothécaires ont dit qu’ils auraient aimé avoir reçu plus d’information sur les mesures à prendre en cas de difficultés financières.

La SCHL soutient les Canadiens

Le guide L’achat d’une maison étape par étape de la SCHL aide les Canadiens à examiner leurs options de logement, à prévoir les coûts et à évaluer leur situation financière. L’objectif : les aider à décider si l’achat d’une habitation est le bon choix pour eux.

La SCHL favorise aussi l’abordabilité au Canada au moyen de la Stratégie nationale sur le logement – un plan de 40 milliards de dollars sur 10 ans qui aidera à rendre les logements plus abordables pour les Canadiens.


Découvrez du contenu connexe en utilisant les mots-clés suivants :

Date de publication : 27 novembre 2018