La SCHL ne publie aucun chiffre dont le degré de fiabilité est trop faible ou dont la diffusion contreviendrait aux règles établies en matière de confidentialité. De façon générale, la décision de publier un chiffre estimatif est fondée sur son degré de fiabilité statistique, mesuré par la SCHL au moyen du coefficient de variation (c.v.).

Chaque estimation fournie est assortie d’un code à une lettre indiquant son degré de fiabilité statistique (déterminé selon le coefficient de variation). Le coefficient de variation (c.v.) d’un donnée estimative correspond au rapport entre l’écart-type et la donnée estimative; il s’exprime en pourcentage. Par exemple, Si x̄ représente le loyer moyen des appartements d'une chambre dans une RMR donnée et que σ représente son écart-type, le coefficient de variation est alors selon la formule suivante : CV = σ / x̄.

CODES INDIQUANT LE DEGRÉ DE FIABILITÉ STATISTIQUE DES PROPORTIONS

La SCHL utilise le c.v., le taux d’échantillonnage et la taille de l’univers pour déterminer si les proportions sont suffisamment fiables pour être publiées. Les codes suivants servent à indiquer le degré de fiabilité des proportions :

A – Excellent
B – Très bon
C – Bon
D – Passable (utiliser avec prudence)
** – Faible (donnée non publiée)

Les deux tableaux ci-dessous indiquent le degré de fiabilité des proportions.

Si la proportion (ou le pourcentage) est de zéro (0) et que le taux d’échantillonnage est inférieur à 100 %, on évalue le degré de fiabilité des données comme suit :

Taux d’échantillonnage (%)
Nombre d’immeubles
dans l’univers
(0,20]*(20,40](40,60](60,80](80,100)
3 – 10FaibleFaibleFaibleFaibleFaible
11 – 20FaiblePassablePassablePassableBon
21 – 40FaiblePassablePassableBonTrès bon
41 – 80FaiblePassableBonBonTrès bon
81+FaibleBonBonTrès bonTrès bon

Dans les autres cas, on utilise le tableau suivant pour déterminer le degré de fiabilité des proportions (pourcentages) :

Coefficient de variation (%)
Proportion ou
pourcentage
0(0, 5](5, 10](10, 16.5](16.5, 33.3](33.3, 50]50+
(0, 0.75)ExcellentExcellentExcellentExcellentExcellentTrès bonTrès bon
(0.75, 1.5)ExcellentExcellentExcellentExcellentExcellentPassableFaible
(1.5, 3)ExcellentExcellentExcellentTrès bonBonFaibleFaible
(3, 6)ExcellentExcellentTrès bonBonPassableFaibleFaible
(6, 10)ExcellentExcellentTrès bonBonFaibleFaibleFaible
(10, 15)ExcellentExcellentBonPassableFaibleFaibleFaible
(15, 30)ExcellentExcellentPassableFaibleFaibleFaibleFaible
(30, 100)ExcellentExcellentFaibleFaibleFaibleFaibleFaible

*(0-20] signifie que le taux d’échantillonnage est supérieur à 0 % mais inférieur ou égal à 20 %; les autres données sont présentées sur le même modèle.

CODES INDIQUANT LE DEGRÉ DE FIABILITÉ DES MOYENNES ET DES TOTAUX

La SCHL utilise le c.v. pour déterminer le degré de fiabilité statistique des données estimatives sur les totaux et les loyers moyens. Pour que ces données soient publiées, il ne faut pas que le c.v. dépasse 10 %. En établissant la limite acceptable à ce niveau, on estime qu’un bon équilibre est atteint entre la nécessité de diffuser des données de qualité élevée et celle de ne pas publier des données jugées non fiables.

Voici comment la SCHL détermine le degré de fiabilité des données (le c.v. est exprimé en pourcentage) :

A – Si le c.v. est supérieur à 0 et inférieur ou égal à 2,5, le degré de fiabilité est excellent.
B – Si le c.v. est supérieur à 2,5 et inférieur ou égal à 5, le degré de fiabilité est très bon.
C – Si le c.v. est supérieur à 5 et inférieur ou égal à 7,5, le degré de fiabilité est bon.
D – Si le c.v. est supérieur à 7,5 et inférieur ou égal à 10, le degré de fiabilité est passable.
** – Si le c.v. est supérieur à 10, le degré de fiabilité est faible (les données ne sont pas publiées)

Découvrez du contenu connexe en utilisant les mots-clés suivants :

Date de publication : 31 mars 2018