Choisir un endroit sûr

Il importe de se sentir en sécurité chez soi et dans le quartier où l'on élit domicile. Si le propriétaire doit s'assurer que le logement est sûr, il faut savoir que la sécurité globale varie selon les endroits.

Les questions de sécurité ne sont pas les mêmes en ville et en campagne. Dans les villes, les locataires évaluent le taux de criminalité du quartier, l'éclairage des aires de stationnement, des entrées et des allées et la sécurité globale du bâtiment et du logement. En région rurale, les questions cruciales de sécurité sont la couverture des téléphones mobiles, l'accès aux services d'urgence et la distance qui sépare le logement des points de services médicaux après les heures normales d'ouverture.

Lorsque vous visitez des logements, posez-vous les questions suivantes :

  • Le quartier est-il sûr?
  • Le bâtiment et le logement sont-ils sûrs?
  • Le bâtiment est-il bien équipé pour prévenir les incendies? Les issues de secours sont-elles clairement indiquées?

Sécurité du quartier

Déterminez la sécurité du quartier avant de signer votre bail. Calculez le temps de marche nécessaire pour vous rendre aux commerces et à l'arrêt de transport les plus proches et, si vous avez un véhicule aux espaces de stationnement où vous aurez à garer votre véhicule.

Vous pouvez vous adresser aux policiers de l'endroit pour en savoir plus sur la criminalité locale. Il est également recommandé de poser des questions aux résidents du voisinage et de lire les faits divers dans les journaux locaux.

Faites une tournée du quartier le soir avec un proche ou un compagnon, à pied ou en auto. Fiez-vous à votre intuition. Est-ce que tout est mort quand la nuit tombe? Les résidences semblent-elles trop protégées? Toutes les maisons ressemblent-elles à une forteresse? Les marchands locaux abaissent-ils un store métallique devant la vitrine de leur boutique à sa fermeture?

Visitez le voisinage alors qu'il fait jour. Y a-t-il des gens dans le quartier pendant les heures ouvrables? Il arrive que le crime soit répandu pendant le jour alors que tous les résidents travaillent dans un autre quartier.

Si la sécurité est très importante pour vous et que vous avez le temps de faire des recherches, lisez les vieilles rubriques de faits divers des journaux locaux.

Sécurité du bâtiment et du logement

La manière la plus simple de commencer l'évaluation de sécurité d'un logement potentiel est d'inspecter la sécurité physique des lieux.

  • Vérifiez les serrures de toutes les fenêtres et de toutes les portes. Pour une sécurité accrue, demandez au propriétaire de changer toutes les serrures et les codes de sécurité lorsque vous prendrez possession du logement. Le propriétaire doit en assumer le coût et ne peut demander au locataire de le rembourser. Il est, par contre, possible que le propriétaire n'ait pas l'obligation de les changer.
  • Les systèmes d'éclairage extérieurs branchés à des minuteries ou à des détecteurs de mouvement repoussent les voleurs et éclairent les locataires qui rentrent chez eux tard le soir.
  • Les verrous à pêne dormant de qualité sont préférables aux loquets.
  • Les verrous des portes-fenêtres coulissantes peuvent facilement être forcés. Il faut souvent insérer une barre de renforcement dans le rail sous la porte afin d'empêcher les intrus d'ouvrir la porte de l'extérieur ou de l'extraire du rail.
  • Dans le cas d'un immeuble d'appartements, est-il facile de s'introduire dans les parties communes? La buanderie, les aires récréatives et les garages sont-ils verrouillés? Les espaces vulnérables sont-ils surveillés par caméra?

À la campagne, il importe de tenir compte des risques suivants : 

  • puits profonds non couverts;
  • grands hangars et granges en mauvaise condition et dont les planchers et la structure peuvent être pourris;
  • isolement et manque de sources d'aide en cas d'urgence;
  • routes pouvant être impraticables en cas de mauvais temps;
  • eau de mauvaise qualité.

Que vous ayez choisi la ville ou la campagne, il importe d'équilibrer les exigences de sécurité du bâtiment et la protection en cas d'incendie. Les fenêtres grillagées ne sont pas des issues en cas d'incendie. Les verrous doubles doivent être ouverts par clé même de l'intérieur. Il arrive que les dispositifs de sécurité bloquent les issues lors d'un incendie.

Protégez vos biens

Ne tenez jamais pour acquis que l’assurance de votre propriétaire couvrira le contenu de votre logement en cas de vol ou d’incendie. Qu’adviendra-t-il si vous louez un sous-sol, qu’il y a une fuite et que votre ordinateur est endommagé? Assurez-vous de souscrire une assurance locataire qui convient à vos besoins. Chaque locataire doit assurer le contenu de son appartement.

Sécurité en cas d'incendie

Qu’arriverait-il si un incendie se déclarait? Seriez-vous à même d’atteindre une issue de secours? Y aurait-il suffisamment d’issues de secours? Lorsque vous visitez des logements, notez l’incidence du type d’habitation sur les procédures à suivre en cas d’incendie. Dans un sous-sol mal converti, vous pourriez rester coincé dans une pièce, incapable de sortir parce que les fenêtres sont trop petites. De même, dans un grand complexe immobilier dont le système d’alerte d’incendie est déficient, vous pourriez n’avoir que de très peu de temps pour sortir.

Les questions les plus importantes sont : Combien de temps me faudra-t-il pour entendre l'alarme? Combien de temps aurais-je ensuite pour sortir?

Vérifiez si des détecteurs de fumée fonctionnels sont situés près des chambres. Vous devez être en mesure d'entendre l'alarme même si vous dormez et si la porte est fermée. Notez les issues de remplacement et demandez-vous à quel point elles sont pratiques si vous vous orientez dans le noir ou si la fumée obstrue votre vision.

Les surcharges électriques sont une cause courante d'incendie. Le système électrique est-il convenable? Y a-t-il des dispositifs de protection contre les surcharges et l'utilisation abusive de rallonges?

Les radiateurs et les foyers sont-ils bien ventilés et suffisamment éloignés de matériaux et d'objets inflammables tels que les rideaux? La pièce est-elle assez grande pour que vos meubles soient à bonne distance des foyers et des radiateurs?

Le type de bâtiment est également un facteur important. Voici quelques points à considérer, en fonction du type de bâtiment.

Tours d'habitation

Les signaux d'alarme, les extincteurs, les issues de secours et les interrupteurs sont-ils faciles d'accès et bien entretenus? Seriez-vous en mesure de sortir sans utiliser l'ascenseur si vous étiez invalide?

Sous-sol

Si l'entrée principale était impraticable, pourriez-vous sortir par une fenêtre?

Régions rurales

S'il n'y a pas de service 911 ou de téléphones mobiles, quel est le numéro à composer en cas d'urgence ou pour appeler les pompiers? Comment identifier le lieu où votre logement est situé? Si vous ne pouvez utiliser le téléphone de la maison, où est le téléphone le plus proche?

Et les services médicaux? Y a-t-il un hôpital dans la région? L'urgence est-elle toujours ouverte? Dans le cas contraire, y a-t-il des solutions de remplacement en cas d'urgence médicale?

Les codes du bâtiment et les règlements sur la prévention des incendies varient d'une région à l'autre. Ce qui est légal en un lieu peut être illégal ailleurs. La meilleure source de renseignements particuliers à la localité où vous comptez vous établir est le service des incendies ou le bureau de la sécurité de l'endroit.

conseilInspection gratuite

Demandez au service des incendies si la maison ou le logement a été inspecté récemment. La plupart des services des incendies effectueront l'inspection gratuitement. Ils s'assureront que le logement est sûr et traiteront directement avec le propriétaire.

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)