Nouveau site Web bientôt en ligne. Plus d’info iciFermer

Le 26 juin 2017

L’enquête de la SCHL permet de mieux connaître les emprunteurs hypothécaires canadiens

Enquête 2017 auprès des emprunteurs hypothécaires

Sondage auprès de 3 002 emprunteurs hypothécaires – Résultats

En mars 2017, la SCHL asondé en ligne 3 002 emprunteurs hypothécaires récents – tous principaux décideurs de leur ménage – ayant effectué une transaction hypothécaire au coursdes 12 derniers mois. De ce nombre, 65 % ont renouvelé leur prêt, 15 % ont demandé un prêt de refinancement et 20 % ont contracté un prêt achat(11 % pour les accédants à la propriété et 9 % pour les acheteurs déjà propriétaires). La SCHL effectue cette enquête depuis 1999. Il s’agit del’enquête la plus importante et la plus complète de son genre au Canada.

Faits saillants :

  • Les emprunteurs hypothécaires favorisent toujours les recherches enligne pour trouver de l’information sur les options et les modalités des prêts hypothécaires, mais l’enquête révèle que plus du tiers des emprunteurs utilisent aussi les médias sociaux pour se renseigner sur les prêts hypothécaires.
  • À peine plus de la moitié des acheteurs étaient au courant des plus récents changements apportés aux règles d’admissibilité en matière de crédithypothécaire et environ un acheteur sur cinq a indiqué que ces changementsavaient influé sur sa décision d’achat, l’incitant à augmenter sa mise defonds, à acheter une habitation plus petite, à acheter dans un autreemplacement ou simplement à reporter son achat.
  • Selon leur expérience hypothécaire, les emprunteurs auraient souhaitérecevoir plus de renseignements sur plusieurs sujets importants, notamment surles taux d’intérêt, les types de prêts hypothécaires, les outils de gestion deleur prêt hypothécaire et la gestion des difficultés financières.
  • Près de la moitié des emprunteurs hypothécaires sont d’accord pour direqu’ils seraient à l’aise d’utiliser davantage de technologies pour organiserleur prochaine transaction hypothécaire et quatre emprunteurs sur dix ontindiqué qu’ils seraient à l’aise d’organiser l’ensemble de leur transaction hypothécaire au moyen d’applications ou d’outils en ligne sécurisés, sans avoirà rencontrer en personne leur conseiller en prêts hypothécaires.
  • En dépit de l’évolution continue des technologies dans le secteurfinancier, la majorité des emprunteurs hypothécaires considèrent qu’il estencore important de discuter en personne avec leur conseiller en prêtshypothécaires lors de la négociation et de la clôture de leur prêthypothécaire.

« Les relations et les recommandations jouent unrôle très important dans le secteur du crédit hypothécaire, a indiqué NathalieFredette, vice-présidente, Gestion des relations avec les clients. Les constatations de l’enquête peuvent êtreutiles aux conseillers en prêts hypothécaires dans la gestion de leursactivités, en améliorant l’expérience de leurs clients en général. »

Téléchargez l'Enquête 2017 auprès des emprunteurs hypothécaires (PDF)

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)