Étape 5 : Me voilà propriétaire

Étape 5 : Me voilà propriétaire

Votre responsabilité financière

Effectuez vos versements hypothécaires à temps

Vous pouvez effectuer vos versements hypothécaires tous les mois, toutes les deux semaines ou toutes les semaines. Quelle que soit la fréquence, il importe que vous versiez toujours vos mensualités à temps. Le retard dans les paiements (prêt en souffrance) peut entraîner des frais et nuire à votre cote de crédit. En outre, le défaut de paiement peut entraîner des conséquences plus graves, comme la saisie.

Une bonne façon d’éviter les paiements en retard consiste à faire prélever automatiquement la somme nécessaire de votre compte tous les mois. Il est également recommandé de conserver dans un compte spécial l’équivalent de trois versements mensuels afin de faire face aux situations d’urgence. Si vous avez de la difficulté à faire vos versements, discutez-en avec votre prêteur.

Calculez les coûts d’occupation

Outre les versements hypothécaires, l’impôt foncier et l’assurance habitation, la possession d’une propriété entraîne de nombreuses dépenses courantes, plus particulièrement l’entretien et les réparations. Il y a aussi d’autres frais, comme ceux liés au système de surveillance des alarmes, à l’enlèvement de la neige et à l’entretien du jardin. Si vous achetez une copropriété, il se peut que certaines de ces dépenses soient incluses dans les frais d’entretien mensuels.

Épargnez pour faire face aux situations urgentes

Même si vous pouvez effectuer certaines réparations vous-même, vous devez en supporter le coût. Toutefois, le coût est encore plus élevé lorsque vous devez faire faire ces réparations. Au fi l du temps, toutes les propriétés ont besoin de rénovations ou de réparations majeures. Par exemple, vous saviez peut-être au moment de l’achat que la couverture de votre maison devrait être remplacée quelques années plus tard, simplement en raison de son âge. Comme ces réparations sont prévues, il est possible de s’y préparer fi nancièrement. Cependant, beaucoup de réparations restent imprévues et peuvent parfois coûter cher.

Constituez-vous un fonds d’urgence pour faire face aux imprévus (réparations majeures, maladie, perte d’emploi). À titre indicatif, économisez 5 % de votre salaire net et placez ce montant dans un compte spécial.

Vivez selon vos moyens

Préparez un budget mensuel et respectez-le. Prenez quelques minutes par mois pour revoir vos dépenses et vous assurer de l’atteinte de vos objectifs financiers. Si vous dépensez plus que vous ne gagnez, il vous faudra trouver des moyens de réduire vos dépenses. Demandez l’aide d’un expert financier, si vous éprouvez de la difficulté à respecter votre budget.

Enfin, si vous n’avez pas encore examiné votre budget, c’est le moment idéal pour le faire. Servez-vous du Budget d’un ménage propriétaire-occupant.


Le cas de Martin, propriétaire-occupant

Martin, un jeune professionnel prospère, a récemment acheté une maison en rangée neuve dans un quartier qui allait s’améliorer d’ici deux ou trois ans.

Entretien de la propriété

L’entretien, la réparation et la rénovation d’une maison font partie du quotidien des propriétaires-occupants. Vous devez connaître les principaux éléments de votre maison et savoir ce qu’il faut faire pour les ajuster ou les désactiver en situation d’urgence.

Il est donc important d’inspecter régulièrement la maison et de remplacer ou de réparer les éléments ou les matériaux usés. Comme le climat canadien peut être extrême, vous devez évidemment effectuer de nombreuses tâches d’entretien sur une base saisonnière.

Votre maison est-elle sûre?

Plan d’évacuation en cas d’incendie

Avez-vous un plan d’évacuation en cas d’incendie? Un tel plan vous assure que tous les occupants savent comment sortir de chaque pièce de la maison en cas d’urgence. Dans le cas d’une maison à plusieurs niveaux, vous aurez besoin d’un plan spécial pour arriver au niveau du sol. Assurez-vous que l’ouverture des fenêtres n’est pas bloquée par la peinture. Bien que les portes et fenêtres doivent toujours être verrouillées, vous devez pouvoir les ouvrir en cas d’urgence.

Extincteurs d’incendie

Les extincteurs doivent toujours être faciles d’accès. Lorsque la maison comporte plusieurs niveaux, il faut un extincteur par étage. N’oubliez pas de vérifier vos extincteurs au moins une fois par année. Pour vous le rappeler, prenez l’habitude de le faire lorsque vous avancez l’heure au printemps. Remplacez les extincteurs qui ont 10 ans ou plus.

Avertisseurs de fumée

Dans certaines régions, la loi rend obligatoires les avertisseurs de fumée dans la maison. Qu’ils soient ou non obligatoires, les avertisseurs de fumée constituent une excellente précaution. Vérifiez le fonctionnement des piles au moins une fois par année.

Détecteurs de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore et toxique. Les détecteurs de monoxyde de carbone sont donc importants. Ils avertissent de la présence d’une concentration élevée de monoxyde de carbone dans la maison et peuvent vous protéger contre des troubles de santé et même prévenir un décès. Vérifiez-les au moins une fois par année. Prenez l’habitude de procéder à la vérification des extincteurs d’incendie, des avertisseurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone au même moment.

Risques d’incendie

L’encombrement, notamment de papier, de contenants de peinture et de produits chimiques peut présenter des risques d’incendie. Rangez ces articles en lieu sûr. Si vous n’en avez plus besoin, portez-les au centre de récupération des déchets toxiques de votre localité. Il ne faut jamais mettre des matières dangereuses aux ordures.

Objets de valeur

Regroupez vos documents et gardez-les en lieu sûr, par exemple dans un coffre à l’épreuve du feu ou dans un coffre-fort.

Numéros de téléphone en cas d’urgence

Conservez une liste de numéros de téléphone à composer en cas d’urgence (911, centre antipoison, médecins, parents, voisins ou amis) à proximité du téléphone et assurez-vous que vos enfants savent s’en servir.

Améliorations à la propriété

En plus de procéder à l’entretien courant et aux réparations normales, vous pouvez songer à améliorer ou à rénover les lieux. Non seulement ces changements servent à rendre la maison plus agréable pour vous, mais ils servent aussi à en accroître la valeur.

Les vertus de la modération

Lorsque vous planifiez des rénovations, la modération est de mise, surtout si vous ne croyez ne pas garder la propriété de nombreuses années. Ainsi, si vous prévoyez vendre la maison, assurez-vous que les changements apportés ne rehausseront pas trop la valeur de celle-ci par rapport à l’ensemble du quartier. En effet, la valeur de votre propriété est étroitement liée à celle des autres maisons de votre quartier.

Avec le temps, certaines rénovations peuvent pratiquement s’autofinancer, surtout si elles vous permettent d’abaisser les frais d’énergie, si elles vous procurent un prix de vente plus élevé ou si vous pouvez jouir pendant de nombreuses années d’un confort accru dans une maison qui vous plaît.

Éléments à considérer

Voici certaines choses à prendre en considération lorsque vous planifiez une amélioration ou des rénovations :

  • Demandez-vous si les changements envisagés plairaient à un éventuel acheteur? Vous pouvez procéder à des changements très personnels avec de la peinture, puisque ce revêtement est économique et peut être changé facilement. Par contre, les revêtements de sol, les armoires de cuisine ou les comptoirs ont une durée de vie plus longue. Il faut donc les choisir de façon à ce qu’ils plaisent aussi à d’autres.
  • Songez à obtenir la cote d’efficacité énergétique de votre propriété. L’évaluation vous renseignera sur l’efficacité énergétique, mais aussi sur les améliorations que vous pourriez apporter. Visitez le site Web de Ressources naturelles Canada (www.oee.nrcan.gc.ca) pour obtenir de l’information sur les programmes d’efficacité énergétique en cours.
  • La remise à neuf d’une salle de bains ou d’une cuisine dans une maison qui a pris de l’âge peut en accroître la valeur.
  • L’aménagement paysager est important. Une bonne plantation peut rehausser l’apparence et la valeur de votre maison.
  • Rafraîchir la peinture extérieure, refaire la couverture, refaire le revêtement des voies d’accès pour les voitures et les personnes, ajouter une boîte aux lettres attrayante et planter des végétaux à l’avant rendront votre maison bien plus intéressante.

La SCHL diffuse chaque mois un bulletin électronique gratuit rempli d'idées pratiques et de conseils utiles. On y trouve des renseignements d'actualité sur un grand nombre de sujets liés à la possession d'une habitation. Voyez les numéros précédents et abonnez-vous dès maintenant!

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)