Le 23 juin 2015

Le logement des nouveaux arrivants – Les taux de propriétaires-occupants chez les immigrants augmentent avec le temps

En 2011, les taux de propriétaires-occupants des immigrants augmentaient avec le nombre d’années passées au Canada, sans doute à cause du temps nécessaire pour s’établir solidement sur le marché du travail, cumuler de l’épargne et se constituer un bon dossier de crédit. Les ménages dont le soutien a immigré au Canada entre 1996 et 2000 et entre 2001 et 2005 avaient des taux de propriétaires-occupants beaucoup plus élevés (66 et 59 %, respectivement) en 2011 que les nouveaux arrivants.

Figure 6-13 : Taux de propriétaires-occupants chez les ménages d’immigrants et de non-immigrants, Canada, 2011

Immigrants selon l’année d’établissement Pourcentage de ménages propriétaires de leur logement
Tous les ménages 69,0
Ménages de non-immigrants 69,6
Ménages d’immigrants 68,8
Immigrants établis…  
avant 1986 79,4
entre 1986 et 1995 68,1
entre 1996 et 2000 66,4
entre 2001 et 2005 58,7
Nouveaux arrivants 36,5

Les ménages sont regroupés selon le statut d’immigrant du principal soutien du ménage. Nouveaux arrivants en 2011 : immigrants établis au Canada entre le 1 janvier 2006 et le 10 mai 2011 (jour du recensement)

Source : SCHL, adaptation de données de Statistique Canada (Enquête nationale auprès des ménages)

Pour en savoir plus sur les nouveaux arrivants, consultez L’Observateur du logement au Canada 2014

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)