Le développement du potentiel des Autochtones

Qu’est-ce que le développement du potentiel des Autochtones?

Le développement du potentiel des Autochtones facilite l’acquisition de moyens en fonction des connaissances, des compétences, de la formation et des ressources qui permettront aux Premières nations de devenir progressivement autonomes en matière de logement et d’assumer davantage de responsabilités dans le fonctionnement de leur collectivité. De l’aide est accordée aux organismes d’habitation et aux fournisseurs individuels de logements des Premières nations afin qu’ils acquièrent les compétences et les connaissances nécessaires pour concevoir, construire, inspecter et gérer le logement dans les réserves, notamment :

  • Des séances de formation concernant : les conseils fournis à la clientèle, la planification de la gestion des propriétés, l’entretien des maisons, la gestion des arriérés et la qualité de l’air intérieur.    
  • L’accès à la formation en matière d’inspection pour les particuliers des Premières nations par l’intermédiaire d’associations provinciales officielles de logement et de collèges communautaires.
  • L’aménagement d’immeubles selon le concept de la maison saine afin d’aider à traiter les questions liées à la santé, à la qualité et à l’abordabilité des logements dans les collectivités des Premières nations.
  • Du soutien concernant l’organisation de salons de l’emploi pour les jeunes Autochtones et de conférences sur des questions de gestion et d’aspects techniques en matière de logement.

Qui est admissible?

Les fournisseurs de logements, les comités de logement, les commissions, les groupes, etc. des Premières nations. 

Quelles sont les modalités?

Les représentants de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), du ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC), et des Premières nations participent chaque année à l’élaboration d’un Plan de développement du potentiel dans les réserves. Ce plan peut comprendre, sans en exclure d’autres, des domaines tels que : la formation, les projets de recherche, la désignation des inspecteurs autochtones, la planification et l’aménagement des collectivités, ainsi que l’optimisation de partenariats, etc. Comme la SCHL ne dispose que d’un financement limité pour soutenir les initiatives qui rehaussent l’expertise en matière de logement dans les collectivités des Premières nations, on encourage les partenariats avec d’autres agences du gouvernement et groupes des Premières nations afin d’encourager l’utilisation efficace des ressources limitées. La Division de la recherche et le Centre canadien de documentation sur l’habitation (CCDH) à la SCHL sont une bonne source d’information et d’expertise pour les initiatives de développement du potentiel.

Où puis-je obtenir davantage d’information?

Communiquez avec le bureau SCHL de votre région.

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)